vigne


vigne
Vigne, Vinea, Vitis.
Jeune vigne, ou vigne nouvelle, Nouelletum, Malleolus.
Vigne sauvage, ou bastarde, Taminia, Labrusca.
Vignes de bon complant, Generosae vites.
Basse vigne, Humilis vitis.
Vigne blanche, ou Coulevrée, Bryonia.
Vignes couchées par terre pour produire nouveaux seps, Stratae vires.
Vignes deschaussées, Adapertae vites, aut ablaqueatae.
Vigne fueillue, Vitis pampinosa.
Vignes estenduës à terre, Proiectae humi vineae.
Vigne eschalassée, Pedata vitis, impedata, statuminata, palata.
Vignes eschalassées, munies d'eschalas, Characatae vineae, vel pedaþtae.
Vignes ordonnées par treilles à une perche, Vniiugae vineae.
Vigne tortue, Vitis flexuosa.
Vigne pleine de cicatrices et comme rongneuse, Cicatricosa vitis.
Vigne qui est en friche, Vitis inculta.
Vignes resjouissantes, Laetificantes vites.
Une sorte de vigne que les lievres aiment fort, Lageos.
Une sorte de vigne sauvage croissant és saulsayes, Salicastrum.
Une sorte de vigne, sur les raisins de laquelle il apparoit du petit poil blanc comme laine, Vites lanatae.
Une sorte de vigne à trois bourjons, Trigemmis.
Une sorte de vigne de laquelle le vin n'enyvre point, Inerticula viþtis.
Vignes qui viennent en toutes terres, Miscellae vites.
Vigne plantée seulement pour en manger le raisin, Vitis ad escam depoþsita. Colum. lib. 3. cap. 2.
Vigne plantée pour avoir du vin, Vitis ad effusionem exposita. Coþlum. lib. 3. cap. 2.
Ces vignes conviennent et se portent bien en toutes terres, Conueniunt hae vites ad vel in quemuis agrum.
Les vignes couvrent tout un grand païs, Vineae vnam faciem longe laþteque contexunt.
Vigne branchue, Vitis brachiata. Colum.
Vigne couchée, Vitis prostrata. Colum.
Vigne deserte et delaissée, Vinetum quod longo situ exoleuit. Coþlum. lib. 3. cap. 11.
Les vignes croissent sans fin, Nullo fine crescunt vites.
La vigne croist en hauteur, Repit in altitudinem vinea.
La vigne qui croist fort haut, Masculetum.
Les vignes tendent et montent en haut, In sublime vites procedunt.
Vigne qui est desja en nature, Vinea iam constituta. Colum. lib. 4. cap. 27.
Vigne difficile et mal-aisée à venir, Vitis morosa.
Vigne à grosse souche, Vinea capitata.
Vigne qui a peu de seps, Caluata vinea.
Vigne testue, qui n'a que sa souche, et un seul rejecton, Vitis capitata. Colum.
Vigne qui est faite en treille, Pergulana vitis.
Vignes qui se tiennent sur leur sep, sans eschalas, Arbusculae vites.
Vignes qui sont mariées aux arbres, Arbustiuae vites, maritatae.
Vigne qui jette trop de branches, Luxuriosa vitis.
Vigne qui se tourne en divers costez, Flexuosa vitis.
La vigne qu'on coupe si avant qu'on n'y laisse que deux bourjons, Bigemþmis.
Vignes qui ont la couppe du bois rouge, Rubellae vites, vel Rubelliaþnae.
Quand on plie les sermens en rond en les attachant à l'arbre, ou aux eschaþlas, Flexurae vineae.
Vignes à longues branches sortans de la racine droict en mont, non point d'une souche, comme celle des treilles, Brachiata vitis.
Vignes qui portent deux raisins en une queuë, Gemellae vites.
Vigne qui est soustenuë de perches, Pergulana vitis.
Vigne qui est soustenuë de perches mises au travers des eschalas, pour sousteþnir les jeunes vignes, Vinea cantheriata.
Quand la vigne est mal couverte de fueilles et gastée du soleil, Carbunþculatio.
Il te fournira de vignes en tout temps, Tibi olim sufficiet vites.
Montagne de vigne, Vinearius collis.
Planter une vigne, Vitem instituere, vel ponere.
Planter la vigne tendre en terre chaude, Concredere vitem tenerioþrem calido solo.
Planter une nouvelle vigne, Nouellare.
Vigne plantée par ordre, Ordinaria vitis.
Vigne plantée en eschiquier, Vineae in quincuncem metatio. Colum. lib. 3. cap. 5.
Vigne plantée en une montagne, Collina vinea.
Les vignes plantées loin l'une de l'autre, par distance de la douziesme partie d'un arpent, Vites vnciariae.
Un lieu portant de petis arbres portans la vigne, Rumpotinetum.
Qui plante vignes, Vitisator.
Un plantier de vigne, Vitiarium.
Laisser croistre la vigne en grandes branches, comme en treille, Componeþre vitem in brachia.
Remparer et enclorre les vignes de peur que les bestes ne les gastent, Emuþnire vites ab iniuria pecoris.
Biner les vignes, Sarrire.
Provigner une vigne, et peupler, Propagare.
Baisser la vigne et planter en l'enclinant par terre, Supplantare.
Coucher dedans terre la vigne, Deprimere plantam vel vitem in terþram.
Coucher par terre le sarment qu'on laisse en la vigne, Praecipitare palmiþtem.
Appuyer la vigne, Adminiculare vitem.
Tailler la vigne, Vites auerruncare, castrare, desecare, detruncare, putare, rescindere.
Tailler la vigne à un pied pres, ou environ de la souche, et la garder qu'elle ne se dilate par trop, Compescere vitem.
Il faut tailler la vigne qu'elle ne branche {{o=brache}} grandement, Vitis putanda est, ne syluescat sarmentis.
Vignes ne doivent estre fumées, Stercus vitibus non est ingerendum, Vites non sunt stercorandae.
Vignes qui ne sont point taillées, Imputatae vineae.
Esbourjonner la vigne, Vitem pampinis spoliare.
Eschalasser une vigne, ficher des eschalas en la vigne, Pedare vineam, Imþpedare, Palare, Statuminare.
Ordonner tous les sarmens qui sortent d'un sep de vigne par ordre, en les liant en forme du ray d'une rouë, Diradiare vitem.
Oster le sarment de la vigne, Compescere vitem.
Oster des fueilles de la vigne pour donner soleil au raisin, ou oster du jeune bois de la vigne qui est trop abondant, et empesche la nourriture du raiþsin, Pampinare.
Celuy qui oste les fueilles, ou jeune bois superflu en la vigne, Pampinaþtor.
Ombre des fueilles de vigne, Pampineae vmbrae.
Attacher la vigne à la treille, Lier la vigne, Adiugare vitem, Palþmare.
Lier et attacher la vigne à quelque arbre, Maritare.
On lie les vignes à des arbres pour les faire monter en haut, Nubunt vites arboribus.
Lier la vigne à eschalas ou perches qui sont de travers liées à d'autres perþches fichées en terre, Iugare vineam.
Une vigne attachée et liée au long et au large de la treille, Compluuiaþta vinea.
Un lieu à lier la vigne à son eschalas, Capistrum.
La vigne panche ou tombe en terre, Fertur ad terram vitis.
Compter à ses vignes l'argent qu'on employe pour les façons, avec l'esperanþce de le recouvrer, ensemble du profit par dessus, Nomen cum vineis facere.
Corrompre les vignes, Corrumpere vites.
Vigne qui est rompuë et esclattée, Vitis laniata scabrataque.
Empescher que la vigne ne bourjonne, Compescere vitem.
Ne tenir compte de sa vigne, Vineam derelictui habere.
Tout ce que la vigne jette premierement, Primitiae vitis.
Le bras et le sep de la vigne prochain de la souche, Duramen et Duraþmentum.
Jeune bois de vigne avec sa fueille, Pampinus.
Le vieux bois de la vigne, Palmes.
Le bois de la vigne qui demeure, et le bourjon, quand on la taille, Sarþmentum.
Le bourjon ou bouton de la vigne, Gemma.
Les branches par lesquelles la vigne monte, Scamna.
Les nouvelles branches des vignes, Caules vitis.
Les longues branches de la vigne comme és treilles, Brachia.
Le col de la vigne, Ceruix vitis.
Cela qui demeure sur le col d'un sep de vigne apres qu'elle est taillée, où sont laissez deux ou trois bourjons, Custos.
La fueille de la vigne qu'aucuns appellent Pampre, Pampinus, Folium vitigineum.
La jambe du sep de la vigne, Grus vitis.
Le pleurement des vignes, Lachrymae vitium.
Le rejetton qui croist entre la fourchure de la vigne, Focaneus palþmes.
Un rejetton du serment de la vigne qui nouvellement naist et croist par chacun an, Colis huius colis.
Le bout de la souche en la vigne, Caput vitis.
Les grosses et plus enlevées parties de la souche de la vigne, Vitis toroþsa.
Sep de vigne de la grosseur d'un doigt, Dactylis.
Les derniers seps d'une vigne, Antes antium.
La grosse et vieille tige et souche de la vigne, Iuniculus iuniculi.
Berceau de vigne, Arcella vitis.
Serpettes qui servent à tailler la vigne, Falces vineaticae, aut vinitoþriae.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vigne — [ viɲ ] n. f. • 1120; lat. vinea, de vinum « vin » 1 ♦ Arbrisseau (vitacées) sarmenteux, grimpant, muni de vrilles, cultivé pour ses fruits en grappes (⇒ raisin) et la production du vin. ⇒ viti . La vigne (collect.); les vignes. Pied de vigne. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • vigne — VIGNE. s. f. La plante qui porte le raisin. Sep de vigne. feüilles de vigne. bourgeon de vigne. vigne sauvage. vigne franche. vigne blanche, noire, rouge. planter de la vigne. il y a diverses sortes de plants de vigne. la vigne est fort sujette à …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Vigné — Le nom devrait désigner un vigneron , éventuellement un lieu planté en vigne. Il est porté entre autres dans le Tarn. Variante : Vignié (19, 23, 33). La forme sans accent Vigne est pour sa part très répandue dans l Ardèche …   Noms de famille

  • Vigne —   [viɲ], Paul de, belgischer Bildhauer, * Gent 26. 4. 1843, ✝ Evere (bei Brüssel) 13. 2. 1901; lebte 1869 72 in Italien, 1880 90 in Paris. Von J. B. Carpeaux angeregt, schuf er neoklassizistisch beeinflusste Standbilder (»Unsterblichkeit«, 1884;… …   Universal-Lexikon

  • Vigne [1] — Vigne (fr., spr. Winj), so v. w. Vigna …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Vigne [2] — Vigne, 1) Peter de V., s. Vincis. 2) Jean François Casimir Germain de la V., s. Delavigne. 3) Dem. Malivais de la V., s. Desforges …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Vigne — Cet article possède un paronyme, voir : La Vigne. Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Vigne » s applique en français à plusieurs …   Wikipédia en Français

  • vigne — (vi gn ) s. f. 1°   Terme de botanique. Genre de la famille des ampélidées. 2°   Particulièrement, la plante à tige ligneuse et tortue qui porte le raisin, vitis vinifera, L. •   Le produit de sept arpents de vignes par an est de 6300 sesterces,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VIGNE — s. f. La plante qui porte le raisin : elle a une tige ligneuse et ordinairement tortue, qui pousse des jets grimpants, longs et flexibles, appelés Sarments. Cep de vigne. Feuilles de vigne. Pampre de vigne. Bourgeon de vigne. Les pleurs de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VIGNE — n. f. Plante à tige ligneuse et ordinairement tortue, qui produit le raisin. Cep de vigne. Sarment de vigne. Feuilles de vigne. Pampre de vigne. Bourgeon de vigne. Les pleurs de la vigne. Vigne sauvage. Une treille de vigne. Planter de la vigne.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.